Quoi ? : Glaces et pâtisseries artisanales
Où ? : 138 Avenue Pierre Mendès France 13008 marseille
Quand ? : Lun > Dim, 10h00-02h00 (juin-août) ou 10h00-19h00 (fév-nov)
Combien ? : Cornets de 3 à 5€ (1 à 3 boules) / Biscuiterie autour de 1-2€ / Milkshakes 5€
Transport ? : Bus 19 Escale Borély
Des Questions ? : 04 91 71 67 97
Un lien ? : Cliquez-ici

Dans ce repaire de Glaciers Marseillais niché à l’Escale Borély, les glaces et gourmandises artisanales 100% maison dépotent : le péché n’est pas que mignon, il est aussi sacrément BON !

Au milieu de l’archipel de fast-foods, plages privées, enseignes beachwear et autres bouis-bouis à chichis frégis qui s’étend à l’Escale Borély, la case rose bonbon des Glaciers Marseillais ne fait pas grise mine !

Si l’ancienne Maison de la Glace demeure aujourd’hui encore une institution de référence dans le quartier, c’est grâce au travail du maître pâtissier et glacier Jérôme Cellier et de son coéquipier Philippe Imbert, propriétaires des lieux depuis près de 5 ans. Les deux compères se sont tournés vers la glace pour le potentiel créatif qu’elle renferme, pouvant en effet être déclinée à l’infini : en crème glacée onctueuse ou en sorbet léger et frais, dans des versions classiques ou en de folles revisites.

Ainsi, chaque jour sont élaborés 27 parfums de crèmes glacées et sorbets, mais aussi des compositions glacées telles que des vacherins, omelettes norvégienne, mystères XXL… On retrouve aussi les sorbets anisés Cristal Limiñana (avec alcool, ou sans alcool) spécialement « empottés » pour la collab’ des Glaciers avec Karine et Marie du Kabanon à boulettes. Pour satisfaire toutes les envies, les glaciers proposent aussi crêpes, gaufres (cuites minute sous vos yeux) et biscuits à NOUS faire fondre de plaisir !
Faut-il préciser que le riche patrimoine gastronomique du Sud a eu son mot à dire ? Pardi ! Les Glaciers lui consacrent même tout un roman, avec leurs parfums navette, anis, fiadone, … une épopée de saveurs du Sud écrite derrière la vitre de leur laboratoire par de véritables amoureux du produit et de la région.

Après avoir goûté leurs produits, plus de doutes sur la règle d’or des Glaciers : tout est confectionné maison, de façon artisanale. Suivant cette même éthique, les ingrédients utilisés sont rigoureusement sélectionnés : les fruits proviennent d’agricultures raisonnées, choisis bien sucrés et savoureux (les exotiques sont issus d’une coopérative réunionnaise), la vanille est de Madagascar et les noisettes piémontaises, tandis que le chocolat vient tout droit d’Amérique du Sud (et cette pistache d’Iran, mmh!). Une promesse d’authenticité et de qualité doublée d’un parti pris : très peu d’adjonction de sucre, pas d’arôme artificiel, pas de colorant ni de conservateur.

Pas frileux les cocos, et c’est peu dire : ces derniers n’ont pas hésité à proposer une offre sucrée-salée, pour satisfaire les gourmands à la sacro-sainte heure de l’apéro marseillais. Quoi que… y a-t-il vraiment une « heure » pour cela ? Ça, c’est une autre question…

Le Petit Plus : pouvoir profiter de la terrasse au soleil avec sa glace bien fraîche sans pour autant que cette dernière ne se transforme illico en une soupe tiède, grâce à l »ombre des grands parasols !