Quoi ? : Cantine, boutique et galerie
Où ? : 34 Rue Saint-Laurent 13002 Marseille
Quand ? : Uniquement les Week-end (automne-hiver) / Tous jours sauf Mardi (Printemps-été)
Combien ? : Salade 10 € /Thé et Café 2 € / Jus de fruit 3.5 € / Glaces 5 €
Des Questions ? : 06 64 97 11 05
Un lien ? : Cliquez-ici

Avec un nom qui fleure bon le sud et lui colle à le peau comme un tricot de corps un après-midi d’été, Tranquille nous offre sa recette du bien vivre : slow food, artisanat inspiré et mode joyeuse.

Entouré par la boutique créateurs Whisper et le labo du glacier Tarentina, Tranquille s’est fait sa place dans une galerie marchande qui revient peu à peu à la vie. Entre le Panier et le MuCem, on est déjà loin ici de l’agitation du centre-ville. Sous les arcades aux jolies perspectives sur le Vieux-Port et l’église Saint Laurent (en magnifiques pierres de taille roses) on marche à l’ombre de Pouillon à qui l’on doit ce célèbre ensemble La Tourette.

C’est ce contexte apaisé et la découverte de l’étonnant héritage de cette figure de l’architecture marseillaise qui ont convaincu Sophie de revenir dans cette ville qui l’avait tant inspirée par le passé. La créatrice y avait lancé sa marque de bijoux (Sowat) avant de devoir travailler en capitale pour passer aux choses sérieuses. Cruel renoncement pour la jeune femme aux yeux rieurs et à la folie douce.

Alors quand l’opportunité d’un joli local se présente, cela ne fait ni une ni deux. Avec  son associé belge du Studio de design La Bouche, elle embrasse enfin le rêve d’ouvrir un lieu en rupture avec la malbouffe, le consommation frénétique et l’uniformité créative.

Tranquille s’article donc autour de trois univers qui se nourrissent les uns les autres. Un salon de thé et une cantine en mode slow food pour une escale alimentaire 100% bio et locale : jus de fruits frais, salade de légumes paysans, glace artisanale, thé mâcha, une sélection de super aliments et pourquoi pas un beau poisson si la poissonnière de voisine crie au loup (repas sur résa)

L’espace de vente propose des pièces de prêt-à-porter en matières naturelles (coton et lin lavé en tête), des bijoux maison bien sûr dont une toute nouvelle collection inspirée des superbes totems de Jean Amado qui ornent les entrées de immeubles alentours et des accessoires loin d’être futiles.   Un petit espace galerie enfin donne à voir des pièces d’art (céramiques, sculptures, etc.) dont Jean-Paul étudiant aux Beaux-Arts vous fera l’article.

Car vous l’aurez compris, avec sa jolie terrasse Tranquille est un lieu de vie et d’échange. On y fait plus que passer. On s’y pose pour la pause.   (EF)

Le Petit Plus : Le duo franco-belge apporte ce petit grain de folie qui fait parfois tant défaut à Marseille. Ouverte aux projets, leur antre est le lieu des possibles.